Navigation – Marron Bout Fermé Kaiser Tan Calua Peter Suede 140 Femme Escarpins qHZYcgB
White Core Support Rose Ftwr Sneakers adidas Black Homme EQT RF Basses Turbo Pa88qHw
Moro Souples 66 Femme Bottes ara STF Marron Anchorage xnO8Y

Résumé

Cette nouvelle de l’écrivain inuit Markoosie Patsauq est inspirée des récits d’apparition de fantôme tels qu’ils circulent dans les sociétés où la chasse joue un rôle central dans la vie quotidienne. Dans ces récits, les fantômes n’apparaissent jamais clairement : on ne fait que détecter une série d’indices qui permet d’inférer leur présence. Le chasseur commence par décrire un contexte de brouillage perceptif (nuit, pluie, etc.), relativement anxiogène, dans lequel toutes ses ressources cognitives sont orientées vers la détection d’agents animaux, gibier recherché ou prédateur redouté. La présence d’un fantôme est induite de l’échec du processus menant à la reconnaissance d’un animal précis à partir d’indices sensoriels et perceptifs fragmentaires.

Noir O'Polo 990 Femme Bootie Bottines Schwarz Marc fg0wpIqf

Texte intégral

1Comme beaucoup d’Inuit, j’aime écouter des histoires sur mes ancêtres. Parfois elles sont étranges et difficiles à croire. Lorsque j’ai cherché les récits les plus étonnants, voici ce qu’on m’a raconté. On m’a dit que tout était vrai.

  • 1 Le texte original, « Strange Happenings II: A Brave Man Walks with Fear », est paru en 1971 dans l (...)

2J’ai rencontré un vieil homme qui avait chassé toute sa vie et qui avait fait face à de nombreux dangers. C’est un homme courageux qui a souvent risqué sa vie. Mais, à en croire l’étrange histoire qu’il m’a racontée, il éprouva une fois une grande frayeur1.

3Je sais que je ne suis pas l’homme le plus courageux du monde, mais je dois dire que je n’ai pas peur sans raison. Une nuit, j’ai eu très peur. Cette nuit-là, j’ai marché dans l’ombre de Satan.

4C’était un de ces jours sombres et nuageux de septembre. J’étais fatigué car j’avais chassé le phoque toute la journée. La nuit approchait et je savais que dans quelques heures la mer gèlerait à nouveau. Si je restais dans mon kayak, je savais que la glace le déchirerait et que je coulerais. Je me dirigeai donc vers le rivage le plus proche où j’entreposai mon kayak. Je plaçai quelques pierres à l’intérieur pour qu’il ne s’envole pas sous l’effet d’une forte bourrasque. J’étais fier de ce kayak. J’en avais fabriqué l’armature et ma femme s’était chargée du travail de couture : il n’avait jamais pris l’eau.

5J’étais parti très tôt le matin, avant même le réveil de ma famille. Avant de sortir, j’avais regardé ma belle épouse et mes quatre enfants qui dormaient à poings fermés, d’un sommeil paisible, et je m’étais dit : « Je dois trouver un phoque aujourd’hui, je n’aime pas que ma famille ait faim. S’ils dorment paisiblement maintenant, c’est que leur estomac est bien rempli. Nous avions du poisson et un peu de phoque, mais il n’en reste plus. Je dois trouver de la nourriture ».

6J’étais donc parti tôt ce matin-là et j’avais passé la journée à chasser. J’avais vu plusieurs phoques, mais j’avais manqué celui sur lequel j’avais tiré. Je n’avais fait mouche que lorsque l’obscurité était arrivée. J’étais heureux car maintenant ma famille aurait de quoi manger.

7Entre le moment où j’avais entreposé mon kayak et celui où je revins le chercher, la nuit était tombée. J’avais devant moi une marche de trois heures et je devais porter le phoque sur mon dos. J’avais déjà marché seul la nuit et j’étais heureux d’avoir de la nourriture pour ma famille.

8En peu de temps, je commençai à avoir très chaud. Je me mis alors à imaginer que toutes les grosses pierres bougeaient autour de moi. Mais chaque fois que je les regardais, elles restaient immobiles. Je souriais et je me dis que je me faisais vieux, que j’entrais peut-être dans ma seconde enfance.

9Une minute plus tard, j’entendis un cri perçant. On aurait dit un cri de douleur. Je regardai aux alentours mais ne vis personne. J’entendais le souffle et les bruits de pas de quelqu’un. Soudain je sentis une main me toucher le dos. Je me retournai immédiatement pour voir de qui il s’agissait. Il n’y avait personne. Je suais à grosses gouttes. Je me dis que j’imaginais toutes ces choses.

10C’est alors que j’entendis un bruyant battement d’ailes, semblable à celui d’un faucon. Je sentis même l’air bouger. Je regardai le ciel sans rien voir. Je continuais à entendre et à sentir le battement d’ailes. Je tentais instinctivement de me défendre en frappant l’air de mon fusil. Un hurlement déchirant retentit, comme si un grand oiseau avait été touché par le fusil. Pourtant je ne voyais toujours rien.

11Je me mis à courir, mais je ne pouvais pas aller bien vite en portant le phoque. Pendant que je fuyais, j’entendis à nouveau un cri de faucon. Le battement d’ailes s’approchait. J’essayai de courir plus vite. Le bruit s’approchait de plus en plus. Je l’entendis juste au-dessus de moi. Je sentis soudain que j’étais touché. Je tombai brusquement par terre. Je ressentis une grande douleur à l’arrière du cou. Épouvanté, je me débarrassai du phoque, l’abandonnai sur place et courus en direction de mon village. J’entendis le faucon revenir. Je m’arrêtai, armai mon fusil et me préparai au pire. Le cri et le battement d’ailes s’approchèrent. Je pris appui et, lorsque je sentis l’air se mouvoir autour de moi, je frappai aussi fort que possible. J’entendis un bruit sourd, comme si j’avais atteint quelque chose. Un autre grand cri retentit. Cette fois, on eût dit un humain. Puis vint le silence. Quand je me remis à courir, j’entendis encore un cri. On eût dit une femme effrayée. Je regardai autour de moi, je ne vis rien. Pourtant le cri semblait s’approcher toujours plus. Je me bouchai vainement les oreilles.

12Je courus, et courus, jusqu’à ce que quelque chose me fît trébucher. Je tombai de tout mon long. Je me retournai immédiatement pensant voir une femme m’attaquer. Il n’y avait toujours rien. Je me relevai et frappai l’air de toutes mes forces, avec mon fusil. Je sentis que je touchai quelque chose. Il y eut un grand cri, comme si ce quelque chose avait mal. Je ne voyais rien mais je sentais une présence et j’entendais toujours des bruits. Le cri s’affaiblit progressivement puis, après quelques minutes, il s’évanouit. Je restai là, tremblant, incapable du moindre mouvement. Je tentais de retrouver mon souffle. J’attendais une autre attaque. Rien ne vint. Je me dis que j’avais peut-être tout imaginé.

13Soudain j’entendis un bruit. Je me retournai vers l’endroit d’où le bruit provenait. Ce que je vis me fit presque m’évanouir. Sur ma droite, à une centaine de pieds, un énorme rocher s’avançait vers moi. Je me mis à courir aussi vite que mes jambes me le permirent. Je l’entendais rouler. Je regardai en arrière et le vis s’approcher. Je hurlai et courus encore plus vite. Le bruit cessa. Je regardai de nouveau : le rocher s’était immobilisé. Je poussai un soupir de soulagement. « Tout cela est impossible, me dis-je, je dois être en train de devenir fou. » Mais j’avais encore peur, plus encore qu’auparavant. Je courus sans m’arrêter jusque chez moi.

14Quand j’arrivai à ma tente, j’étais épuisé. Mes vêtements étaient trempés de sueur. Dès que je fus à l’intérieur, je m’écroulai sur le sol. Ma femme, déconcertée, avertit les voisins. Ils me mirent au lit. Ils me demandèrent ce qui s’était passé. Je leur répondis que rien ne s’était passé, que j’étais très fatigué.

15Lorsque je vis ma parka suspendue dans la tente, je m’aperçus avec horreur qu’elle était déchirée au niveau du cou. C’est alors que je me souvins avoir été attaqué par un faucon invisible. En voyant la déchirure, je laissai échapper un cri. Je n’avais cessé de me répéter que j’avais tout imaginé, mais maintenant j’avais la preuve que ce que j’avais entendu et senti était réel. C’était difficile à croire, mais, encore une fois, il arrive d’étranges choses dans ce monde. Je n’avais qu’à faire avec.

16Quand ma femme et mes voisins virent ma réaction face à la parka, ils me pressèrent de m’expliquer. Je leur racontai alors ce qui s’était passé, tout en leur disant que je ne m’attendais pas à ce qu’ils me croient. J’avais moi-même du mal à me croire.

17Le jour suivant, j’étais reposé, l’esprit clair. En compagnie de trois hommes, je partis chercher le phoque que j’avais abandonné sous l’effet de la panique. Arrivé à destination, une autre surprise m’attendait. Lorsque nous atteignîmes le rocher qui m’avait semblé rouler dans ma direction, nous vîmes des traces qui montraient que le rocher s’était en effet déplacé. Tout avait été écrasé sur sa trajectoire. Aujourd’hui encore, si tu vas à cet endroit, tu pourras voir les traces laissées par le rocher pendant qu’il roulait vers moi. Cette nuit-là, j’ai marché dans l’ombre de Satan.

18Ici s’achève une autre histoire étrange. Nombreux sont ceux qui n’y croiront pas. Pour moi, il s’agit d’une histoire fantastique, peut-être même d’un rêve. Mais après avoir parlé avec l’épouse de cet homme puis avec les gens qui l’accompagnaient, je ne peux que dire qu’il arrive d’étranges choses, et que la science ne peut tout expliquer.

Noir O'Polo 990 Femme Bootie Bottines Schwarz Marc fg0wpIqf

Notes

1 Le texte original, « Strange Happenings II: A Brave Man Walks with Fear », est paru en 1971 dans le magazine North (18-2, p. 32-34).

Noir O'Polo 990 Femme Bootie Bottines Schwarz Marc fg0wpIqf

Pour citer cet article

Référence papier

Markoosie Patsauq, « La nuit de frayeur d’un homme courageux »,Ikat Forest Baskets Ecco Ladies Multicolore Deep Vert Print50152 Basses Femme Cs16 Terrain, 69 | 2018, 128-133.

Référence électronique

Markoosie Patsauq, « La nuit de frayeur d’un homme courageux », Terrain [En ligne], 69 | avril 2018, mis en ligne le 22 juin 2018, consulté le 19 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/terrain/16638 ; DOI : 10.4000/terrain.16638

Noir O'Polo 990 Femme Bootie Bottines Schwarz Marc fg0wpIqf
Deep Basses Multicolore Print50152 Cs16 Ikat Ladies Forest Vert Femme Ecco Baskets qZOAZU Deep Basses Multicolore Print50152 Cs16 Ikat Ladies Forest Vert Femme Ecco Baskets qZOAZU Deep Basses Multicolore Print50152 Cs16 Ikat Ladies Forest Vert Femme Ecco Baskets qZOAZU Deep Basses Multicolore Print50152 Cs16 Ikat Ladies Forest Vert Femme Ecco Baskets qZOAZU Deep Basses Multicolore Print50152 Cs16 Ikat Ladies Forest Vert Femme Ecco Baskets qZOAZU Deep Basses Multicolore Print50152 Cs16 Ikat Ladies Forest Vert Femme Ecco Baskets qZOAZU
Ce site utilise des cookies et collecte des informations personnelles vous concernant.
Pour plus de précisions, nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité (mise à jour le 25 juin 2018).
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Fermer